Blog Expert Plasturgie

Termes de Conception

Sens de déplacement des surfaces moulées par rapport aux surfaces de la pièce, soit lors de l’ouverture du moule, soit lors de l’éjection de la pièce.

Angle appliqué aux faces de la pièce pour éviter qu’elles ne soient parallèles au mouvement d’ouverture du moule. La valeur de l’angle est fonction du matériau, du grain, de la profondeur à démouler. La dépouille permet d’éviter l’endommagement de pièce lors de son éjection.

Faces ne pouvant démouler selon le sens de démoulage. Généralement causée par des formes problématiques telles que des cavités. Les contre dépouilles entraînent un blocage lors de l’extraction de la pièce. Elles peuvent être traitées par des mouvements (cale montante, coulisseau, etc.…)

Le film charnière est un terme de conception qui consiste à concevoir une charnière intégrée à la pièce. Pour ce faire, l’on dessine une restriction d’épaisseur locale permettant de créer l’axe de rotation.

Traitement de surface appliqué à la matrice afin de reproduire un aspect sur la pièce. La finition peut être polie, finement grainée, ou disposer d’un grain géométrique (effet carbone)

Élément permettant de rigidifier une pièce réalisée sous forme d’une paroi.

Afin d’améliorer les propriétés mécaniques d’une pièce l’on peut incorporer des fibres (fibre courte ou fibre longue). Ces dernières sont transportées par le fluide, et subissent des contraintes qui les orientent dans certaines directions. L’orientation des fibres à un impact sur les caractéristiques mécanique, une rhéologie peut permettre d’analyser l’orientation et d’ajuster la conception en conséquence.

Limites des différentes parties d’un moule.

Zone du moule permettant à la matière d’être injectée dans la cavité du moule.

Il existe plusieurs types de simulation numérique statique, dynamique, vibratoire…
Le calcul statique met en évidence les sollicitations sur une pièce ou un sous-ensemble de pièces fixe. Il utiliser pour évaluer les déformations, déplacements, les contraintes.
Le calcul dynamique prend en compte les interactions entre les pièces ou un sous-ensemble permettant d’évaluer le comportement et la répartition des efforts.
Le calcul vibratoire / modal, permet d’évaluer les vibrations mécaniques qui peuvent être une source de problèmes pour beaucoup de produits (bruits parasites, fatigue et durabilité)

La rhéologie est l’étude de la déformation et de l’écoulement de la matière lors de l’injection. Elle permet de simuler le remplissage du moule et d’analyser la position des lignes de recollement. Le résultat obtenu permet d’agir sur les paramètres d’injections, et de positionner au mieux les points d’injection.

Différence entre deux dimensions limites pour lesquelles une pièce répond encore à son objectif. C’est d’autant plus important dans les pièces issues d’injection plastique car les matériaux sont soumis à des dispersion dimensionnelle non linéaire.

Défaut des pièces plastiques

Fine paroi de plastique paraissant généralement au plan de joint

Augmentation locale de contraintes dans une zone de la pièce comportant une modification géométrique. Cette discontinuité de structure peut générer des amorces à la rupture lorsque la pièce est sollicitée mécaniquement.

Phénomène lié à un refroidissement de la pièce non uniforme et pour les matériaux chargés à l’orientation des fibres lors de l’injection.

Défaut d’aspect généralement causées par de l’humidité dans la matière, cela se présente sous forme de stries.

Défaut d’aspect sous forme de coulée, apparaissant généralement proche du point d’injection. (La vitesse d’injection est l’un de facteur d’apparition du défaut)

Se produit sur pièces issue d’injection : Une ligne ou fragilité peut apparaitre à l’intersection de plusieurs fronts de plastique en cours de solidification.

Défaut d’aspect sur pièce issue d’injection. Caractérisé par une dépression ou autre déformation se produisant à la surface d’une pièce. Cela lié au fait que le plastique ne refroidit pas partout à la même vitesse. Ce phénomène arrive généralement lorsque la pièce présente une épaisseur de matière excessive, généralement au droit d’intersection.

Changement dimensionnel d’une pièce injectée lié au refroidissement.
La valeur de retrait est lié au matériau injecté, cette valeur est prendre en compte pour définir la dimension de l’empreinte afin que le résultat obtenu soit à la dimension pièce finie.